Catégorie : Articles

L’UN

Joël-Claude Haidara MEFFRE, membre de Conscience Soufie, essayiste et poète, a à cœur de vous partager un message de fraternité et de spiritualité et sa vision du Vivre ensemble.

Il y a « nous » et « eux », comme il y a «moi» et «lui ».

Si souvent l’index de la main se lève et montre, dénonce, accuse le « eux » au nom du « nous », le « lui » au nom du «moi»…

Si souvent l’index est dirigé face aux autres, face à eux, comme il est dirigé face à lui, face à moi.

Lire la suite

Qui est Dieu pour moi ?

Par le rabbin Gabriel Hagaï.

Une pasteure protestante m’a demandé : « Qui est Dieu pour toi ? », en préparation à une intervention dans sa paroisse. Voici ma réponse :

Dieu est l’Un, l’Unique.
Il est le Tout-Existant, le Tout-Étant.
Tout n’est qu’en Dieu, mais Il est plus que tout.
Il n’y a rien hors de Lui, le Tout-Englobant, le Tout-Transcendant…

Lire la suite

Rien ne te gouverne autant que l’illusion !

Le propos des Hikam est d’amener l’homme à connaître son âme, prolongeant ainsi une parole parfois attribuée au Prophète : « Celui qui se connaît soi-même connait son Seigneur ». Ce n’est donc pas un soufisme théorique qui est mis en œuvre ici, mais une école de vie au quotidien.

Lire la suite

Conseils de lecture autour du Coran

Il existe plus de 120 traductions françaises du Coran. La plus ancienne, « L’Alcoran de Mahomet translaté d’arabe en françois », par André du Ryer paraît en 1647 . Mais il a fallu attendre le milieu du XIXe siècle pour disposer, avec la version de Kazimirski (1808-1887), d’un texte en langue française relativement fiable. Aujourd’hui, de nombreuses traductions du Coran sont disponibles. Nous vous recommandons en particulier…

Lire la suite

Laylat al-Qadr Entre prière et pardon

Par Néfissa Roty-Geoffroy
Cette nuit sainte, Laylat al-Qadr est la nuit la plus importante du mois de Ramadan. Mais le professeur d’arabe que je suis ne peut s’empêcher de rappeler que le mot arabe Qadr, issu du verbe qadara qui veut dire « pouvoir », signifie en fait la « mesure », la « valeur ».

Lire la suite

La Nuit de la mi-Sha’bân

Cette année 2021 – 1442 de l’année hégirienne – la nuit de la mi-Cha‘bân (nisf sha‘bân), appelée aussi Nuit de la Purification (Laylat al-Barâ’a) est samedi 27 mars ; le jour suivant cette nuit (en islam, la nuit précède le jour), c’est-à-dire dimanche 28 mars, jeûner est recommandé.
Aîcha – qu’Allâh soit satisfait d’elle – a rapporté que l’Envoyé d’Allâh – sur lui la prière et la paix – a dit : « Ô Aîcha ! Quelle est cette Nuit » ? – « Allâh et Son Prophète sont plus savants », lui répondis-je. « C’est la Nuit du milieu de Sha‘aban, et en cette nuit sont élevées les actions de ce monde et celles des serviteurs. Dans cette nuit Allâh affranchit du Feu autant (de musulmans) qu’il y a de poils sur les moutons des Bani Kalb.

Lire la suite

H. Nur Artıran, Rûmî. L’épreuve de l’amour, Bayard, 2020

Par Meryem Sebti
Le soufisme, voie d’amour. Cette affirmation est courante, presque galvaudée. L’ouvrage de H. Nur Artıran nous donne à entendre ce que cette assertion signifie dans la voie qui est la sienne, la voie Mevlevî, fondée par le grand mystique Jalâl al-Dîn al-Rûmî à Konya au XIIIe siècle. L’amour que célèbre Rûmî à travers les milliers de distiques composés au long de sa vie est d’essence métaphysique. C’est la substance même de toute vie, de la vie avant la vie : les âmes n’étaient-elles pas ivres d’amour dans la pré-éternité, éperdues de reconnaissance devant la prodigalité infinie du Créateur ?

Lire la suite

Mondialisation et identité : quelques aspects de la perspective soufie

Par Eric Geoffroy
L’un des symptômes de la modernité/mondialisation est incontestablement l’accélération du temps, ou du moins la perception que l’on a d’une telle accélération, laquelle va de pair avec l’abolition des distances géographiques. Le Prophète faisait de cette contraction toujours plus accentuée l’un des signes de la « fin des temps ».

Lire la suite
Chargement