Conscience Soufie

Publications
AdhésionDons
Vivre et laisser vivre

Vivre et laisser vivre

Et mon chemin spirituel s’est déroulé comme cette rencontre avec Basmala. Tout semblait déjà écrit et je n’ai fait que suivre le fil doré découvert à mes pieds. De rencontre en rencontre, de situation en situation, de faux pas en faux pas, de sourire en sourire, d’intimité en intimité, de victoire en victoire et de larme en larme, j’ai avancé.

Laylat al-Qadr Entre prière et pardon

Laylat al-Qadr Entre prière et pardon

Cette nuit sainte, Laylat al-Qadr est la nuit la plus importante du mois de Ramadan. Mais le professeur d’arabe que je suis ne peut s’empêcher de rappeler que le mot arabe Qadr, issu du verbe qadara qui veut dire « pouvoir », signifie en fait la « mesure », la « valeur ».

L’UN

L’UN

Il y a « nous » et « eux », comme il y a «moi» et «lui ».

Si souvent l’index de la main se lève et montre, dénonce, accuse le « eux » au nom du « nous », le « lui » au nom du «moi»…

Si souvent l’index est dirigé face aux autres, face à eux, comme il est dirigé face à lui, face à moi.

Rien ne te gouverne autant que l’illusion !

Rien ne te gouverne autant que l’illusion !

Le propos des Hikam est d’amener l’homme à connaître son âme, prolongeant ainsi une parole parfois attribuée au Prophète : « Celui qui se connaît soi-même connait son Seigneur ». Ce n’est donc pas un soufisme théorique qui est mis en œuvre ici, mais une école de vie au quotidien.

Seyyed Hossein Nasr, un intellectuel dans le siècle

Seyyed Hossein Nasr, un intellectuel dans le siècle

Le XXe siècle a été qualifié de « siècle des intellectuels ». Si le mot intellectuel – du latin médiéval intellectus – est d’origine ancienne, la notion telle qu’on l’entend aujourd’hui est récente puisqu’elle remonte à l’Affaire Dreyfus1 . L’intellectuel, pour nous, c’est le « penseur engagé », sous-entendu politiquement.

L’âme rationnelle par Avicenne

L’âme rationnelle par Avicenne

D’origine persane, Abū ‘Alī ‘Abdallah ibn Sīnā, connu par les latins sous le nom d’Avicenne, est né en Transoxiane (370 h/980), à Afsana, dans une région qui se situe dans l’Ouzbékistan actuel. Il est mort près d’Ispahan, en Iran (428 h/1037). Il a élaboré une doctrine de l’âme humaine qui a profondément marqué l’histoire de la philosophie médiévale aussi bien en terre d’islam que dans le monde juif et latin.