Auteur/autrice : Nefissa Roty-Geoffroy

Pèlerin de l’Éternité

Par Néfissa Roty-Geoffroy
René Roty était poète, mais personne, ou presque, ne le savait. Avant sa mort en 1994, il remit ses écrits à son fils Yacoub, qui découvrit par la suite un trésor insoupçonné. Celui-ci décida alors de transmettre ce legs à sa famille, mais aussi au grand public.

Lire la suite

Revue numéro 4 : édito

Par Néfissa Roty-Geoffroy
Le numéro 4 de la revue Conscience Soufie voit enfin le jour en ce mois de février 2023, après une sortie du précédent numéro en mars 2020, il y a trois ans déjà. De fait, la pandémie du Covid 19 a contraint l’association Conscience Soufie à développer ses activités en distanciel, à les intensifier : spiritualiser le quotidien devenait pour beaucoup, au creux de l’épreuve, une question de survie.

Lire la suite

La Burda, Pour l’amour du prophète Muhammad

Par Néfissa Roty-Geoffroy
En cette soirée bénie du Mawlid et en ces temps troublés, convier la Burda semble incontournable. La burda un long poème[1] (qasîda) à l’éloge du Prophète Muhammad composé par al-Būsīrī[2] (m. 1296), un soufi égyptien, élève d’Abu al-‘Abbâs al- Mûrsî, lui-même disciple de l’Imâm al-Shâdhilî. Poète de renom[3] et calligraphe, al-Busîrî écrivit cette œuvre alors qu’il souffrait d’une paralysie.

Lire la suite

L’institution du Mawlid et la louange du Prophète par ses noms

Par: Nefissa Roty-Geoffroy
La fête du Mawlid – ou Mawlûd [1] – célèbre la naissance du Prophète Muhammad, le 12 rabî’ al-‘awwal, au troisième mois du calendrier islamique. A l’époque du Prophète, cet événement n’était pas fêté, bien sûr. Pour autant, le Prophète jeûnait toujours le lundi car, expliquait-il, c’était le jour de sa naissance et celui du début de sa prophétie. Après sa mort, les musulmans ont ressenti le besoin de commémorer la naissance du prophète Muhammad en pratiquant des actions de grâces particulières…

Lire la suite

Laylat al-Qadr Entre prière et pardon

Par Néfissa Roty-Geoffroy
Cette nuit sainte, Laylat al-Qadr est la nuit la plus importante du mois de Ramadan. Mais le professeur d’arabe que je suis ne peut s’empêcher de rappeler que le mot arabe Qadr, issu du verbe qadara qui veut dire « pouvoir », signifie en fait la « mesure », la « valeur ».

Lire la suite
  • 1
  • 2

Évènements à venir

Aucun événement trouvé !