Hommage à Eva de Vitray Meyerovitch,
un pont entre Islam et Occident

Par Marie-odile Delacour-Huleu 

Un pont entre Islam et Occident

laNous sommes des êtres de rencontre, et c’est une rencontre qui a infléchi durablement le chemin de vie d’Eva de Vitray-Meyerovitch. Philosophe inspirée par Platon, née dans une famille chrétienne, mariée à un juif, universitaire, chercheuse en sciences religieuses, cette femme de lettres ( 1909-1999) n’était pas vraiment destinée à devenir une dénicheuse de trésors dans le patrimoine de l’islam.

Pourtant nous avons pour elle une immense gratitude. Du jour où elle a enfin ouvert un livre apporté par un ami et oublié sous une pile de papiers, un pan entier du précieux héritage du soufisme lui a été révélé. Il s’agissait d’un ouvrage du philosophe indien Muhammad Iqbal ( m. 1938), intitulé « Reconstruire la pensée religieuse de l’ islam ». Elle le traduit de l’anglais. Puis elle traduit son œuvre poétique, Les Secrets du Soi, L’Aile de Gabriel etc…

Mais derrière Iqbal se trouve Rûmî, un maître spirituel de langue persane vivant à Konya, en Turquie, au 13 siècle, et dont Iqbal se dit un disciple au-delà du temps. Éva de Vitray traduit la plupart de ses œuvres en français, après avoir appris le persan pour ce faire.

Des milliers de pages recelant des trésors : le Mathnawi (25 000 distiques), des extraits du Grand Diwan, Le Livre du Dedans, Les Rubai’yat (quatrains), sa correspondance avec quelques dignitaires religieux etc…

Elle avait plus de 80 ans lorsqu’elle a achevé sa dernière traduction. Un travail acharné, obstiné, rigoureux qui nous permet aujourd’hui à notre tour d’entrer par la grande porte dans ce que le patrimoine de l’islam nous lègue de plus beau.

Nous souhaitons, à notre tour, poursuivre cette transmission qui a déjà réconcilié nombre de musulmanes et musulmans avec l’islam du cœur, mais aussi conquis des Occidentaux en quête d’absolu, comme le fut Eva de Vitray-Meyerovitch. Nous lançons cette souscription qui nous permettra de mieux la faire connaitre à travers l’acquisition d’archives audiovisuelles conservées par l’Ina.

Ensemble, rendons hommage à Eva de Vitray-Meyerovitch et faisons à nouveau entendre sa voix !

Les Amis d’Eva de Vitray-Meyerovitch et Conscience Soufie 

Qu'est ce que je finance ?

Nous lançons une campagne de souscription afin de financer l’acquisition d’ archives d’ émissions radio de France Culture auxquelles Eva de Vitray-Meyerovitch a largement contribué. Elle y décrit sa vision de l’universalité de l’islam, du soufisme et certains aspects de l’enseignement de Rûmî : la parabole, la poésie cosmique, la prière ou encore la psychologie des profondeurs…

L’association Conscience Soufie est une association loi 1901 d’intérêt général et à ce titre, elle est habilitée à délivrer des reçus fiscaux. Donner 50 euros vous revient à 17.00 euros. Un reçu fiscal vous sera envoyé.