Conscience Soufie

Publications
AdhésionDons
le Mi‘râj, l’ascension céleste du prophète Muhammad

le Mi‘râj, l’ascension céleste du prophète Muhammad

A l’occasion du Mi‘râj, le 27 du mois de Rajab ( le 11 mars 2021 ), Conscience Soufie vous propose cet article d’Eric Geoffroy consacré à l’ascension céleste du prophète Muhammad, salla Llâh ‘alayhi wa sallam.
Deux récits coraniques ont été couplés par la tradition musulmane sur ce thème : celui du voyage nocturne (isrâ’) du Prophète de La Mecque à Jérusalem, puis celui de l’Ascension elle-même (mi‘râj) depuis Jérusalem jusque, à travers les cieux successifs, à la Présence divine. ..

Les quatre morts du soufî

Les quatre morts du soufî

Le 16 janvier 2021, Eric Geoffroy a consacré son intervention à la thématique « Les quatre couleurs de la mort initiatique ». Il y a proposé une lecture contemporaine à la doctrine « des quatres morts soufi ». En complément, nous vous proposons ci-dessous un article de Michel Chodkiewicz publié en 1998 qui développe largement les lectures et les pratiques des grands maîtres soufis autour de ces expériences de morts initiatiques.

La voix poétique du juriste al-Shâfi‘î

La voix poétique du juriste al-Shâfi‘î

Par Idrîs de Vos
Né l’année même de la mort de l’imam Abû Hanîfa, et destiné à un grand destin tout comme lui, l’imam al-Shâfi’î est connu pour avoir tenté de concilier l’école dite de « l’opinion », représentée par son illustre prédécesseur, et l’école dite « du hadith », représentée par l’imam Mâlik dont il fut l’élève.

L’émergence de la fonction de maître spirituel dans le soufisme

L’émergence de la fonction de maître spirituel dans le soufisme

Par Jean-Jacques Thibon
Dans toutes les traditions religieuses ou philosophiques qui ont recours à cette fonction, la figure du maître spirituel n’est ni univoque ni intangible. Le soufisme ne fait pas exception, lui qui fut une réalité avant d’avoir un nom, selon Qushayrî (m. 1072). De la même manière, la maîtrise spirituelle a existé avant d’être nommée ou clairement identifiée comme telle…

La sagesse du Mathnawi de Rumi

La sagesse du Mathnawi de Rumi

Par Clara Murner
Bouleversé par son expérience, un derviche me dit un jour que, récitant son Evrad [7] sur un chemin de campagne, à la tombée du jour, soudain, il fut ébloui par un rayonnement intense, provenant de la ligne d’horizon, éblouissement presqu’insupportable qui l’atteignit jusqu’au tréfonds de l’âme. Troublé et émerveillé, une fois rentré chez lui, il ouvrit le Mathnawî au hasard,

La Burda, Pour l’amour du prophète Muhammad

La Burda, Pour l’amour du prophète Muhammad

Par Néfissa Roty-Geoffroy
En cette soirée bénie du Mawlid et en ces temps troublés, convier la Burda semble incontournable. La burda un long poème[1] (qasîda) à l’éloge du Prophète Muhammad composé par al-Būsīrī[2] (m. 1296), un soufi égyptien, élève d’Abu al-‘Abbâs al- Mûrsî, lui-même disciple de l’Imâm al-Shâdhilî. Poète de renom[3] et calligraphe, al-Busîrî écrivit cette œuvre alors qu’il souffrait d’une paralysie.

Association Conscience Soufie
14 avenue de l’opéra,
75001 PARIS
Contact: info@consciencesoufie.com
ISSN : 2777-9289